Interview avec BAKUSHINTA: Un Voyage au Coeur de la Culture Conglaise

0

English Version

Cette semaine, nous avons rencontré Georgine Dibua Mbombo de BAKUSHINTA ASBL, une association qui valorise les cultures congolaises et l’apport positif des congolais de Belgique.

« L’une de nos principales activités est de garder vivants la mémoire et le patrimoine congolais. C’est pourquoi nous organisons des cérémonies pour honorer les anciens combattants congolais qui ont servi dans l’armée belge, ou simplement des évènements pour faire connaitre notre culture. », explique Georgine.

En effet, l’art congolais est connu dans le monde entier sous le nom de « Art Kuba ». Cet art ancien vient des royaumes de Kuba, situé dans la République Démocratique du Congo. Dix-neuf groupes ethniques différents sont inclus dans le royaume, qui existe toujours et qui est présidé par le Nyim, (le roi). Leur art est très reconnaissable grâce à un style unique et une grande diversité d’objets.

Congo maskPar exemple, les textiles Kuba sont uniques à cause de la complexité de leur conception et de leur décoration. Les tapisseries sont faites en raphia brodées avec des dessins géométriques exécutés en broderie linéaire.

Les masques sont également importants pour les Kubas. Ils sont utilisés aussi bien dans les rituels d’initiation, que lors des funérailles. Il y a plus d’une vingtaine de masques différents, chacun représentant un personnage mythologique important. Par exemple, le Mwaash aMbooy mu shall masque est l’un des trois masques les plus importants. Il représente Woot, le héros dont les Kubas se croient être les descendants. Le masque est porté par le Nyimi, (le roi), de la Kuba ou par les chefs de villages.

foufou« Les gens n’oublient pas leurs racines. Leur culture reste avec eux et ils la vivent au quotidien. Moi je vis beaucoup ma culture au quotidien grâce à la cuisine. Quand j’ai du monde à la maison, je fais systématiquement du Pondu », dit Georgine.

Le Pondu est aussi appelé saka saka dans d’autre partie de la République Démocratique du Congo et est un bouillon de feuilles de manioc mélangé avec de l’huile de Palme.

D’autres plats traditionnels congolais sont: le Foufou, une pâte de farine de manioc ou farine de maïs, ou encore la Chikwangue, un mets traditionnel des berges du fleuve Congo, qui est un pain de manioc moulé dans une feuille de bananier puis cuit à l’eau.

ChikwangueSi vous souhaitez en apprendre plus sur la communauté congolaise bruxelloise et aimerais déguster du Pondu ou des insectes, venez rencontrer BAKUSHINTA, les 5 et 6 juin 2015 au Cultures United Festival de UNITEE.

Share.

About Author

Welcome to The New European, the online magazine of UNITEE, the New European Business Confederation, dedicated to highlighting the great contributions New Europeans bring to our societies.

Leave A Reply